Le Salon Collection

Ce projet a débuté au printemps 2018 avec Florian Sumi et l'artiste du cuir Dragovan, par la réalisation de deux petits prototypes (Salon S·1 and S·2) mêlant la tôlerie et le tournage d’inox avec le travail manuel du cuir ; deux assises basses à 25 cm du sol, comme un mobilier de travail japonais, dont les tôles et les ‘boutons’ d’inox contraignent de larges pièces de cuir souples ou tressées.

Le Salon est né de leur volonté de créer un espace de partage pour rassembler autour d’un même centre. Ils l’envisagent comme une scène avec des protagonistes, de différentes physionomies, de différentes physiologies, donc une diversité de personnalités. Dans la configuration universelle de l’agora, ce théâtre des objets est refermé en son centre. Ainsi, ils évoquent des fictions autour de l’idée du groupe, développant l’identité formelle du tout en associant celle de chacune de ses parties. Ils recherchent donc une spécificité de chaque pièce de mobilier de par les techniques utilisées, tout en préservant le dialogue entre une ossature industrielle assumée avec ses clés et ses contraintes et l’ergonomie d’une peau ou d’une chair élémentaire.

En résulte des assises aux lignes précises dans lesquelles le geste possède une place centrale. Celui de s’asseoir.
S’asseoir et regarder, s’asseoir et échanger, s’asseoir et expérimenter.
Une évidence universelle, intemporelle et multiculturelle, comme l’obsession d’une civilisation toute entière.

Portfolio ¦ Florian Sumi